Au Coeur De La Précarité : Campagne hiver 2016

Associations

0 Commentaires

Je ne sais pas toi mais moi parfois, je pense à toutes ces personnes qui dorment DEHORS. Je me demande comment elles font pour tenir le coup. Je suis tellement frileuse que je me dis que je suis incapable de tenir juste quelques heures dans le froid. 

Al hamduliAllah, il y a des associations qui aident toutes ces personnes sans abri. Elles essayent d'atténuer cette rude épreuve qu'est l'hiver en distribuant le soir des repas chauds, des vêtements chauds, des couvertures...

Au Cœur de La Précarité lance sa campagne hiver 2016

Le défi

A toi qui me lis, je te lance un défi à réaliser maintenant !

Ton défi est de faire un don de 1 €  (minimum) maintenant à l'association Au Coeur de La Précarité. Pour réussir ce défi, tu dois le faire maintenant ! Pas dans une heure, pas demain ! Maintenant ! Où que tu sois, quoi que tu sois entrain de faire, relève ce défi !

Vas tu réussir ce défi ?

Click to Tweet

Sème ta graine : un projet d’école à soutenir

Associations

0 Commentaires

” Le jeune enfant est un dépôt entre les mains de ses parents, et son coeur pur est semblable à un joyau précieux. Donc si on lui enseigne le bien et qu’on l’exhorte à le faire, cette tendance s’entretiendra en lui, et il en sera satisfait dans cette vie et dans l’Au-delà. Mais si on le plonge dans une atmosphère de dépravation, et si on le néglige comme on néglige les animaux, il connaître la misère morale et ira à sa perte. On ne peut le protéger qu’au moyen d’une éducation correcte, en lui enseignant la voie droite. “

L’Imâm al-Ghazâlî

Participer à la création d’une école musulmane, c’est participer à la construction de l’avenir de la oumma. C’est vital.

Continuer la lecture »

1..2..3.. enchérissez !

Associations

0 Commentaires

” Un cœur ne vit bien que lorsqu’il bat au rythme des cœurs heureux ” n’est ce pas ? Malheureusement, nos frères et sœurs syriens connaissent peine après peine, souffrance après souffrance. Le froid, la famine, la guerre…Il n’y a pas besoin de plus de mots, nous connaissons tous la situation actuelle en Syrie. Nous demandons à Allah azza wa jel de les assister.

Agissons avec l’association Alif Lâm Mîm. L’association organise les 18 et 19 janvier de 18 h à minuit une vente aux enchères en faveur de nos frères et sœurs syriens.

Continuer la lecture »

Tendre la main

Associations

0 Commentaires

Association tendre la main

Créée en 2002, « Tendre La Main » est une association à caractère humanitaire et à but non lucratif.

Elle œuvre pour l’orientation et l’aide aux malades algériens pour l’accès aux soins médicaux et plus particulièrement dans le cas de pathologies graves. Depuis plus de 10 ans, la fondatrice :Mme Nafaa, s’efforce de mettre en place des actions dans le but de déclencher et faciliter ces démarches mais aussi soutenir et accompagner les malades et leurs familles dans ces processus longs et coûteux.

Continuer la lecture »

Parrainez un enfant palestinien et gagnez une abaya

Actu boutiques, Associations

0 Commentaires

La boutique musulmane Al Moultazimoun et l’association Perle d’espoir s’associent et lancent une opération solidaire en faveur d’enfants palestiniens.

Acheter un bon de parrainage

Al Moultazimoun propose sur sa boutique d’acheter un bon de parrainage de 5 € en cliquant sur ce lien : acheter un bon de parrainage.

Continuer la lecture »

LIFE : Ligue islamique française pour l’éducation

Associations

1 Commentaire

ligue islamique française pour l'éducation

Salam aleykoum (que la paix soit sur vous ). Dans ce nouvel article, je vais vous présenter l’ONG (organisation non gouvernementale)  de solidarité internationale LIFE, Ligue islamique française pour l’éducation.

Continuer la lecture »

Termes de recherche

  • life ligue islamique française pour l´éducation

Aïd Al Adha : parrainez la fête d’un orphelin ou d’une famille démunie

Associations

0 Commentaires

Salam aleykoum. Il y a quelques jours, je vous présentais une série d’idées cadeaux notamment pour les enfants car on aime les gâter à l’occasion de l’Aïd. Mais il y a des enfants ici même en France ou ailleurs dans le monde qui ne ressentent pas la joie de ce jour de fête.

L’Aïd n’est ce pas aussi et avant tout une journée d’entraide et de solidarité ? Une journée où l’on veut pour nous même ce que l’on veut pour nos frères et sœurs ?

C’est dans cette optique que l’association Alif Lam Mîm a décidé d’organiser le parrainage d’enfants et de familles défavorisées en Tunisie.

Continuer la lecture »

Deen De Confiance : au coeur des associations musulmanes

Associations

0 Commentaires

Deen De Confiance

Salam aleykoum. Deen De Confiance donne de la visibilité aux associations qui œuvrent au sein de la oumma au travers d’articles et de reportages vidéos. Je remercie le frère Smaïn  d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. On peut lire sur le site de Deen De Confiance leur motivation : Selon ‘Oqba Al Ansari (que Dieu l’agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Celui qui montre la voie d’une bonne action a l’égal du salaire de celui qui la fait ». (Mouslim)

Quel constat vous a poussé à créer Deen De Confiance ?

Deen de confiance est un projet qui a vu le jour en Février suite à  plusieurs constats.

Le premier étant qu’à l’heure actuelle de plus en plus d’associations voient le jour et certaines d’entre-elles n’ont pas forcément l’expérience, ni les moyens, ni le temps à consacrer pour promouvoir leurs actions et communiquer en toute transparence avec les donateurs.

Le deuxième constat concerne l’union de la communauté musulmane et spécialement cette union entre associations. Malheureusement, il n’est pas rare aujourd’hui de voir certaines associations jouer une certaine forme de concurrence avec d’autres sur la même thématique. Ou encore, lorsqu’il s’agit de travailler ensemble certaines associations vont exiger que toutes les actions réalisées par le biais de cette union soient faites au nom de leur association uniquement (ce qui est paradoxal).

Votre objectif est d’aider les associations à se faire connaître, à promouvoir leurs projets. Quels moyens employez-vous pour y parvenir ?

Ce projet a pour but d’aider l’ensemble des associations musulmanes à mieux communiquer à travers différents supports.

Le premier étant la promotion sous forme d’articles qui figurent sur notre site et qui sont ensuite relayés sur les différents réseaux sociaux.

Le second est la promotion sous forme de vidéos qui montrent concrètement les actions de l’association choisie. Le tout est bien évidemment publié sur l’ensemble de la toile.

Quels conseils essentiels donneriez-vous aux associations pour améliorer leur communication et leurs collectes de dons ?

Dans un premier temps, nous conseillerons aux associations d’avoir la crainte d’Allah subhana wa ta3ala et de se poser constamment la question « est-ce que cette action va plaire à mon créateur ? »
En effet, la première communication à travailler est celle avec Allah 3azawadjal (Salat Istikhara , do3as, Intention etc…). Une fois celle-ci établie et validée, il devient alors facile de continuer bi idhni Allah !

Concernant la communication Web, la première étape à respecter serait d’investir dans un site internet de qualité avec un vrai nom de domaine du type « www.monassociation.com » et pas un blog ou autre plateforme du type « www.monassociation.Theblog.com »
Ce site internet doit apporter aux visiteurs plusieurs éléments :

  1. Un design et une apparence gardant la même palette de couleur que le logo de l’association
  2. Une navigation facile (je dois me retrouver facilement et trouver ce que je cherche en quelques clics)
  3. Permettre l’accès à toutes les informations (coordonnée bancaires, Paypal, contact, adresse, téléphone)
  4. Un site mis à jours régulièrement avec surtout des images et/ ou des vidéos présentant les actions menées jusqu’à présent.

Le deuxième conseil porte sur la communication sur les réseaux sociaux.

Il est impératif pour toute association de disposer d’un ou plusieurs bénévoles qui serai(en)t chargé de gérer cet aspect.

Il est également plus qu’impératif, sur le réseau social Facebook, que l’association dispose d’une page et non d’un profil (certaines vont même jusqu’à communiquer via les deux. Ceci est selon moi une grosse erreur, car l’internaute ne sait plus où donner de la tête. D’autant plus qu’en termes de gestion on finit par ne plus s’y retrouver). Il est préférable de tout centraliser sur une seule et même page qui est très bien conçue pour communiquer et animer une communauté autour d’un ou de plusieurs projets.

Enfin, une association c’est avant tout des bénévoles sur le terrain. Avec quelques euros il est très facile de faire floquer des Tee-shirts ou gilets aux couleurs de l’association. Cette partie permet aux futurs donateurs de se dire « Ah tiens, ils ont investi, ils semblent sérieux sur ce point-là, c’est carré et professionnel ». Sans compter que la communication ne s’arrête pas uniquement au web mais a une grande place sur le terrain et qu’il n’est pas rare qu’un passant vous interpelle en train de distribuer des denrées alimentaires aux sans-abris en ayant vu vos gilets par exemple.

Petit conseil personnel => éviter le gilet jaune fluo (de plus en plus utilisé). Un gilet ou un tee-shirt reprenant vos couleurs fera bien mieux l’affaire bi idhni Allah !

Enfin, il reste primordial de ne pas oublier la communication interne avec ses bénévoles !

Mener à bien un projet humanitaire demande des connaissances techniques et de la méthodologie. Les associations musulmanes sont elles suffisamment formées à ce niveau ?

Certaines associations ont une organisation, une gestion et une ligne de conduite basées sur le Coran et les commandements du Prophète 3aleyh salat wa salam. Il est très agréable pour nous de pouvoir promouvoir ce type d’associations. Cela dit, nous tenons à rappeler qu’il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir mener à bien un projet humanitaire ou même simplement associatif.
Pour la simple et bonne raison que cela demande de nombreuses compétences et qualités telles que le management d’équipe, la résistance au stress, la polyvalence et surtout  de solides connaissances en communication. Celle-ci étant l’un des piliers de la réussite d’un projet associatif, puisque sans transparence pas de dons, pas de bénévoles, et surtout pas ou très peu  de confiance.

Al Hamdoulillah, il existe plusieurs associations très bien organisées et surtout très compétentes.
C’est pourquoi nous appelons les associations disposant de fortes connaissances dans tous ces domaines à soutenir les plus petites et surtout à partager avec elles leur savoir-faire et leurs expériences.

Montrer des bénéficiaires en photos / vidéos est quelque chose qui m’interpelle. Pensez-vous que cela soit une nécessité en termes de communication pour les associations ?

Al hamdoulillah, une grande majorité d’entre nous dispose d’un atout extraordinaire. Il s’agit de cette richesse appelée la « vue ». Celle-ci est constamment utilisée, détournée depuis notre enfance à des fins commerciale ou autres.
Aussi, il est de notre devoir de sensibiliser les gens à la réalité de ce monde qui nous entoure.

La mise en évidence par le biais de photos ou vidéos, de la pauvreté, de la détresse et du manque de soutien d’autres êtres humains est plus que nécessaire pour éveiller les consciences dans un monde ou le matériel prime sur l’humain.

Le fait de montrer les bénéficiaires répond à ces questions :

Qui vais-je aider en faisant un don ?

Pourquoi l’aider ?

Comment l’aider ?

La question basique d’un donateur lambda, après avoir donné, est :

« Mon don a-t-il servi à quelque-chose ? »

« Qui a profité de mon aide ? »

Voilà pourquoi il est très important aujourd’hui de pouvoir montrer les bénéficiaires.

Un simple texte expliquant que vos dons ont été distribués comme convenu, ne suffit pas à rassurer le donateur. Certes, il ne doit rien attendre en retour si ce n’est la satisfaction d’Allah subhana wa ta3ala, le fait d’avoir redonné le sourire l’espace d’un instant à ce village, cet homme, cette femme ou cet enfant est une première récompense qui nous donne à tous ce sentiment d’être utile aux autres.

Le messager d’Allah (3aleyh salat wa salam) a dit : « Le plus aimé des hommes auprès d’Allah est le plus utile aux gens, l’œuvre la plus aimée par Allah c’est que tu suscites une joie chez un musulman, le consoles dans une affliction, rembourses sa dette ou que tu apaises sa faim. Assister mon frère musulman dans un besoin m’est préférable que de faire une retraite spirituelle d’un mois dans une mosquée. Quiconque retient sa colère, Allah voile ses secrets. Quiconque domine sa rage alors qu’il est capable de se déchaîner s’il le veut, Allah comblera son cœur d’agrément le jour du jugement dernier. Quiconque assiste son frère musulman dans son besoin jusqu’à lui trouver une solution, Allah affermira ses pas le jour où les gens glisseront. En vérité, le mauvais comportement corrompt l’œuvre comme le vinaigre corrompt le miel » Rapporté par At-Tabarâni et Ibn Abî Dunya et jugé authentique par Al Albani dans Sahîh Al Jâmi.

Je vous laisse nous présenter l’association de votre choix.

Il est très difficile de se focaliser sur une seule association sachant que chacune d’entre elles fait un travail remarquable et se donne les moyens d’y arriver, al hamdoulillah.

Mais puisqu’il faut choisir, nous présenterons l’association Ziara, qui dispose d’une équipe spécialisée et formée dans la visite aux malades et aux personnes isolées.

Ziara a été fondée en 2006 pour répondre avant tout à une obligation religieuse, qui est de rendre visite aux malades. Selon la parole de notre noble Prophète Mohammed 3aleyhi salat wa salam :

« Le Messager d’Allah – 3aleyhi salat wa salam – a dit :

“Allah dira le Jour de la Résurrection :

“Ô fils d’Âdam ! J’étais malade, mais tu ne M’as pas rendu visite !”

Il répondra :

“Ô Seigneur ! Comment Te rendre visite alors que Tu es le Seigneur des mondes ?”

Allah dira :

“N’as-tu pas su que Mon serviteur Untel était malade ? Tu ne lui as pas rendu visite. N’as-tu pas su qu’en lui rendant visite, tu M’aurais trouvé auprès de lui ?

Ô fils d’Âdam ! Je t’ai demandé à manger, mais tu ne M’as pas nourri !”

L’homme répondra :

“Ô Seigneur ! Comment Te nourrir alors que Tu es le Seigneur des mondes ?”

Allah répondra :

“N’as-tu pas su que Mon serviteur Untel t’avait demandé à manger ? Tu ne l’as pas nourri. N’as-tu pas su que si tu lui avais donné à manger, tu aurais trouvé cela auprès de Moi ?

Ô fils d’Âdam ! Je t’ai demandé à boire, mais tu ne M’as pas donné à boire !”

L’homme répondra :

“Ô Seigneur ! Comment Te donner à boire alors que Tu es le Seigneur des mondes ?”

Allah répondra :

“Mon serviteur Untel t’avait demandé à boire, mais tu ne l’as pas abreuvé. Si tu lui avais donné à boire, tu aurais trouvé cela auprès de Moi” ».

{ Sahih Muslim ~ n° 6556 ~ éditions al-hadith }

La solitude dans l’épreuve est très difficile surtout lorsqu’il s’agit de ce que l’on a de plus cher : la santé.

L’association Ziara combat cette solitude en envoyant ses bénévoles soutenir toutes ses personnes souffrantes dans différents hôpitaux. Comme nous le savons, le processus de guérison passe aussi par le moral. Aussi nous sommes fier de savoir qu’il existe une structure organisée permettant à tout musulman de remplir ce devoir et ainsi apporter un peu de chaleur humaine à nos frères et sœurs éprouvés dans leur corps.

L’association  se compose de quatre membres fondateurs : Safiya, Déborah, Naouel et Hafed, qui sont respectivement la présidente, la vice-présidente, la secrétaire et le trésorier.

Bien que la visite aux personnes malades est un devoir pour chacun d’entre nous, l’association rencontre des difficultés à recruter des bénévoles consciencieux et réguliers dans leur engagement.

En effet, Ziara aimerait compter sur des bénévoles engagés, afin de pouvoir rendre visites à leurs patients au moins une fois par semaine comme nous l’explique la présidente :

« Il est difficile pour certains de comprendre toute l’importance qu’une association met derrière le mot « engagement ». Même si les candidats qui se présentent à nous, ont tous de très bonnes intentions, ils  ne mesurent pas suffisamment la teneur de l’engagement que demande la visite aux personnes malades. Nous attendons de nos futurs bénévoles de la rigueur, de la régularité, une certaine maîtrise de soi et une réelle capacité d’adaptation ».

La prochaine réunion d’information se tiendra le 14 septembre 2013 à Gennevilliers.

Pour plus d’informations concernant l’association Ziara, consultez l’article sur notre site => L’association Ziara soutient les personnes malades et isolées.

Barak Allah oufikoum

Suivez Deen De Confiance sur les réseaux sociaux :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Deen-de-Confiance-Officiel/388427664587477

Twitter : https://twitter.com/@deendeconfiance

Mon Islam : http://www.mon-islam.com/reseau-social/profiles/10774-deendeconfiance.html

Youtube : http://www.youtube.com/channel/UCJqvHvA4gA95e4-Mb745S9A

 

 

Aoon.org, dons et du’aas

Associations

0 Commentaires

Salam aleykoum. C’est sur Twitter que j’ai découvert l’association Aoon et j’ai eu un coup de cœur pour cette initiative. Cette association, via son site aoon.org permet à toute personne de faire une aumône en toute confiance à des personnes démunies. Le point fort est incontestablement le don direct : du donateur au bénéficiaire.  Pour en savoir plus, ci-dessous une interview du frère à l’origine du projet, que je remercie d’avoir pris le temps de me répondre.

Avant de commencer je vous invite à regarder la vidéo de présentation de Aoon (très bien faite)

Que signifie Aoon ?

Aoon, signifie aide en arabe.

Comment vous ai venu l’idée de créer un site de collecte de dons en ligne ?

L’idée m’est venue, lorsque je recevais souvent des sms incitant à venir en aide à un démuni. Il fallait donc se déplacer pour remettre le don en main propre au collecteur. Pas toujours facile.

Alors que la Sadaqa, est très importante en Islam, je trouvais les techniques employées archaïques.

Par exemple il y a les collectes via les mosquées, dont les projets d’agrandissements ou de rénovations ne sont pas les seules priorités au sein de la communauté. Ou encore les levées de fonds à l’extérieur (marché, salon etc) et dont vous ne connaissez rien ni du projet ni des collecteurs.

C’est donc face à l’état actuel des moyens et au regard de l’importance du don en Islam que j’ai réfléchi à une plateforme accessible sur internet qui facilitera la Sadaqa en toute confiance : simple, transparente et sécurisée.

Ainsi est né Aoon.

On peut lire su votre site que vous vérifiez les demandes de collectes en amont avant de les présenter aux futurs donateurs. Concrètement, comment procédez vous ?

Effectivement Aoon est un facilitateur de Sadaqa en toute confiance. Nous nous engageons donc envers les donateurs. Ainsi nous refusons plus de dossiers que nous n’en acceptons. D’ailleurs à travers notre travail de contrôle nous avons pu constater certaines pratiques qui confirment toute l’utilité d’une telle plateforme…

Tout d’abord nous exigeons un certain nombre de justificatifs selon les cas. Puis nous nous entretenons avec la personne concernée, afin de valider la cohérence du dossier notamment.

Mais depuis peu nous mettons en place des partenariats avec plusieurs associations sérieuses et reconnues. Elles nous soumettent leurs dossiers et nous nous chargerons de collecter pour ces personnes. Il y aura donc un double contrôle toujours dans cet esprit de don en confiance pour le donateur.

De combien de membres est composé votre association ? Ont-ils une activité professionnelle en parallèle ?

Aoon est une association loi 1901, à but non lucratif, et compte actuellement 6 membres bénévoles. Tous ont une activité en parallèle : entrepreneur, responsable marketing, juriste, informaticien, chef de projets etc.

Recherchez-vous de nouveaux bénévoles ?

Tout à fait, pour participer à l’animation sur réseaux sociaux ainsi que pour rencontrer les futures associations partenaires.

Dans la vidéo de présentation, on peut lire ” série 1 : les collectes personnelles”, peut-on s’attendre à ” série 2 : les collectes pour les associations, les mosquées…”?

Bien vu, la 1ère catégorie s’adresse effectivement à des démunis qui souffrent en silence.

Le second  type de collecte, sera mis en place pour mettre en avant le magnifique travail d’associations qui œuvrent dans l’ombre et qui éprouvent des difficultés à se financer. D’ailleurs, une vidéo est en cours de préparation pour une association qui distribue gratuitement des Corans en braille partout dans le monde…

Par ailleurs, une deuxième version du site est en cours d’élaboration. Elle est prévue pour la rentrée incha’Allah.

JazakAllahou kheiran, qu’Allah accepte notre travail, nos prières, nos jeûnes, et nos bonnes actions.

Amîn ajam’in. Qu’Allah vous agrée et vous récompense.

Suivez Aoon sur les réseaux sociaux :

Facebook : https://www.facebook.com/aoon.co?fref=ts

Twitter : https://twitter.com/aoon_co

 

fbq('track', 'ViewContent');